“Sur le traces de Corto Maltese ou…les lieux de l’aventure”

Une conversation avec Patrizia Zanotti, Marco Steiner et Marco D’Anna lors d’une réunion organisée par la Société de Géographie de Genève et par la Société Dante Alighieri, raconter l’univers d’Hugo Pratt à travers les passages frontaliers et les rencontres itinérantes de Corto Maltese.

SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE DE GENÉVE, MUSEUME D’HISTOIRE NATURELLE – LUNDI 4 AVRIL  19.00 h
LES LIEUX DE L'AVENTURE
Salle du Muséum de Malagnou, salle Malagnou –  19.00 h –Société de Géographie de Genève
Entrée libre avec passe sanitaire
Hugo Pratt, est non seulement un magnifìque et séduisant aventurier, mais aussi un voyageur infatigable et curieux.
C’est ce qu’ont assurément pensé les trois intervenantes de la conférence, Patrizia Zanotti – manager de Cong – et co-auteures pour le photographe Marco D’Anna et l’écrivain Marco Steiner d’un ouvrage intitulé «Hugo Pratt – les lieux de l’aventure », de l’Éthiopie à l’Argentine, des mers du Sud aux confins de la Sibérie, plus de deux cents pages de pérégrinations tour à tour mélancoliques ou éblouies, ponctuées bien sûr de nombreuses illustrations de Pratt lui-même.
C’est à une pérégrination originale et fantastique que nous sommes conviés, puisqu’elle va nous emmener autant dans le monde de l’art pictural, littéraire, photographique  que dans celui de la découverte de lieux géographiques réels ou transformés, pérégrination en compagnie d’un des personnages les plus fascinants de l’univers de la bande dessinée et conduite par les trois plus fines connaisseures d’Hugo Pratt.
PATRIZIA ZANOTTI

Corto Maltese, le marin héros des aventures d’Hugo Pratt, recèle en lui non seulement le concept d’aventure et de voyage, mais également celui de quête, de curiosité et d’acceptation de la diversité.

Sur le traces de Corto Maltese
Jamais aucune des aventures de Corto Maltese ne se limite à un simple trajet à la poursuite d’un trésor et d’une carte ancienne, ce sont plutôt de véritables parcours dont le but, s’il n’est jamais très précis, a la déroutante irrégularité des rêves.
Pour créer de pareilles aventures, Hugo Pratt a visité d’innombrables lieux, décrits fidèlement dans ses œuvres à travers des bandes dessinées, des dessins, des aquarelles ou des encres de chine. La Mandchourie, l’Arménie, l’Ethiopie, l’Irlande, la Bretagne, l’Argen- tine, la Vénétie, la Turquie, les îles du Pacifique et les côtes des Caraïbes, les forêts d’Amazonie, les steppes mongoles et sibériennes, se sont certes transformées au cours d’un siècle, mais ce changement n’en stimule pas moins l’imagination, tandis que les diversités continuent à élargir l’esprit et la rencontre entre les hommes.