Fort Wheeling

Scénario et dessins de Hugo Prattc

Wheeling

Scénario et dessins de Hugo Prattc

Wheeling

€ 33.00

Langue

FR
français

Dimensions

18,6×26
cartonné

Pages

416
noir et blanc

Éditeur

Casterman

Année

2012
septembre

Type

collection
à collectionner

l'histoire

Dans ce travail, l’auteur tire profit de sa grande préparation historique sur ces histoires, créant une fresque d’un grand pathos émotif et transportant dans son récit de nombreux personnages qui ont réellement existé et qui viennent s’amalgamer à des personnages totalement inventés comme Criss Kenton, un jeune virginien de dix-sept ans, Patrick Fitzgerald, aristocrate anglais du même âge, Mohena, une jeune femme blanche élevée par les Indiens après le massacre de sa famille, le Peau rouge Tiny, qui fait preuve d’une sagesse incroyable pour son âge. À côté de ces personnages imaginaires, indispensables à l’économie du récit, l’on trouve des personnalités historiques telles que la figure tourmentée de Lew Wetzel, le tueur d’Indiens au visage grêlé par la variole, le renégat blanc Simon Girty (à qui Pratt a donné sa propre image), le dur mais honnête Ebenezer Zane, fondateur de Wheeling, Daniele Boone, un des pionniers les plus audacieux de l’époque, Lord Dunmore, gouverneur de la Virginie, Madame Montour, interprète et agent à l’Indian Department.

Le origini

La première partie a été publiée dans l’hebdomadaire argentin “Misterix” à partir du n° 700 d’avril 1962, éditions Yago. La deuxième partie (seulement les 34 premières planches) dans “SuperMisterix” à partir du n° 801 de mars 1964 alors que la conclusion (les 28 planches restantes) l’a été dans le n° 51 de mai 1980 de la revue française “Métal Hurlant” des Éditions Les Humanoïdes Associés.La troisième partie a été publiée dans le volume “Wheeling, le sentier des amitiés perdues” en octobre 1995, éditions Lizard.

Info

Langues disponibles:

Épisodes:

L'œuvre

Ecrite et dessinée en 1962, cette histoire riche et épique illustre la fascination que Pratt éprouvait pour les colonies américaines pré-révolutionnaires.
Il s’agit du premier grand chef-d’œuvre d’Hugo Pratt, tant pour son rendu graphique mature et fort détaillé dans la première partie, harmonieux et synthétique dans la seconde, que pour le thème traité, celui des guerres d’indépendance américaine qui ont eu lieu en Amérique du Nord au cours du XVIIIe siècle entre les pionniers ainsi que les interférences des intérêts franco-anglais qui avaient envoyé là-bas leurs troupes. C’est un véritable hymne à la grande littérature d’aventure étendue, ici, aux nombreuses tribus indiennes du territoire qui se distinguaient à leurs nez aquilins et à leurs pommettes saillantes, alliés volubiles pour ce qui est de leur soutien aux deux armées.

Il est indéniable que Pratt a toujours montré un attachement particulier à cette saga, à tel point qu’il la reprendra à différentes occasions pour la parfaire et la compléter. Il y parviendra, finalement, un an avant sa mort.

Note: En 1990, pour l’éditeur Del Grifo, Hugo Pratt a écrit “Le Roman de Criss Kenton”, œuvre en prose tirée de cette bande dessinée.

livres
connexes

découvrez les autres aventures

dans le monde de Pratt

Précédent
Suivant